Zoom sur la lutte contre le sida

Déc 1, 2023

Chaque année, la date du 1er décembre marque la Journée mondiale de lutte contre le sida (VIH). Cette journée symbolique permet de manifester le soutien aux personnes vivant avec et touchées par le virus. A cette occasion, Doc Med 7/7 revient sur les notions essentielles de cette maladie complexe.

Qu’est-ce que le VIH/sida ?

Le virus de l’immunodéficience humaine est l’agent pathogène qui provoque une infection chronique. En l’absence de traitement antirétroviral (ARV), il évolue vers une immunodépression appelée « sida ».

Le VIH est un rétrovirus (un virus à ARN) de la famille des lentivirus qui provoquent des maladies à évolution lente. Il attaque notamment les lymphocytes CD4. Ces dernières sont des cellules vitales pour notre système immunitaire.

Les modes de transmission

Le VIH se transmet essentiellement dans 3 cas de figure :

  • Lors des rapports sexuels non protégés (en cas de pénétration vaginale, anale ou buccale)
  • Un contact significatif avec du sang contaminé lors du partage de matériel d’injection (notamment chez les personnes droguées) ou pour les professionnels qui ont eu un accident d’exposition au sang (AES).
  • De la mère à l’enfant en cas d’absence de traitement de la mère, ou pendant l’allaitement

Attention aux idées reçues : Le VIH ne se transmet pas lors d’un baiser, en serrant la main, par la toux ou les éternuements, une piqûre d’insecte, le partage d’un verre ou d’un vêtement…

Évolution de la maladie en l’absence de traitement

Sans traitement, le VIH évolue dans l’organisme en 3 phases.

La première phase est celle de la primo-infection.

Elle dure de quelques semaines à quelques mois. Les lymphocytes CD4 chutent de façon exponentielle, attaquées par le virus. Le système immunitaire apprend à reconnaître et combattre le VIH et se met à fabriquer des anticorps contre le virus. Il réussit à neutraliser les cellules infectées par le VIH, ce qui contribue à réduire la charge virale.

La deuxième phase est dite asymptomatique.

Elle dure de 5 à 10 ans. Le virus entraîne un affaiblissement progressif du système immunitaire avec une diminution lente et constante des lymphocytes CD4. Les individus peuvent être asymptomatiques ou présenter de simples inflammations des ganglions, appelées adénopathies.

La troisième phase est celle de l’accélération.

Elle se caractérise par une reprise de la réplication virale (multiplication du virus) due à l’affaiblissement des capacités de contrôle du système immunitaire. Cette hausse de la présence du virus dans le sang (virémie) entraîne une baisse plus rapide des lymphocytes CD4.

Les statistiques mondiales sur le VIH en 2022

  • 39 millions de personnes vivaient avec le VIH dans le monde
  • 29,8 millions de personnes avaient accès à une thérapie antirétrovirale
  • 1,3 million de personnes ont été infectées au VIH
  • 630 000 personnes sont mortes de maladies opportunistes

Source : Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA)

La prévention

La prévention est un des enjeux majeurs de la lutte mondiale contre le VIH.

Les préservatifs masculins et féminins offrent une protection efficace contre le VIH et les infections sexuellement transmissibles. Lorsqu’ils ne se déchirent pas ou ne glissent pas complètement, leur fiabilité est de 100 %.

La PrEP (Prophylaxie Pré-Exposition) est une méthode préventive contre le VIH. Elle implique la prise d’un médicament pour prévenir l’infection. Cette approche vise les individus non infectés par le VIH. Elle est disponible en France uniquement sur ordonnance médicale. Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www.aides.org/prep

Que faire en cas de risque ?

Un préservatif qui craque, une agression sexuelle, un accident professionnel : vous pensez avoir été exposé à un risque élevé de transmission du VIH ?

Premier réflexe en cas de doute : consulter un médecin en urgence. Lors du premier rendez-vous, il discutera avec vous de la situation pour voir si le risque d’exposition est fort et s’il faut envisager par exemple un traitement post exposition (TPE).

Le TPE est un traitement d’urgence qui doit être pris durant 4 semaines avec un suivi médical et des prises de sang répartis sur une période de 3 mois. Il permet de stopper la multiplication du virus et d’empêcher qu’il envahisse le corps.

Le TPE doit être pris au plus vite après le risque. Après 72 heures, il ne sera plus efficace.

En cette journée mondiale de lutte contre le sida (VIH), vous pouvez soutenir les projets de recherche fondamentale, clinique et sociale en faisant un don au Sidaction : https://don.sidaction.org/

Articles recommandés
L’Infirmier en Pratique Avancée (IPA) &#82 . . .

L’Infirmier en Pratique Avancée (IPA) R . . .

Shéhérazade Essaber et Valérie M’Nasri travaillent en tant qu’Infirmières en Pratique Avancée (IPA) chez Doc Med 7/7. Aujourd’hui, elles nous expliquent en quoi consiste le métier d’IPA, notamment les différences avec les infirmiers traditionnels, les champs d’exercice possibles et la formation nécessaire pour le devenir.

Comment se préserver de la canicule ? &#8211 . . .

Comment se préserver de la canicule ? – . . .

La canicule est une période prolongée de températures exceptionnellement élevées en été, aussi bien le jour que la nuit. Elle peut avoir des conséquences plus ou moins graves sur la santé, en particulier chez les personnes vulnérables (enfants, personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques). C’est pourquoi, il est crucial d’adopter des mesures de prévention

La téléconsultation – avec le Dr Benj . . .

La téléconsultation – avec le Dr Benj . . .

La téléconsultation permet aux patients de consulter un professionnel de santé à distance via une visioconférence. Elle est accessible à tous, quels que soient l’âge, la pathologie ou le lieu de résidence. D’ailleurs, elle peut être réalisée avec le soutien d’un autre professionnel de santé.
À partir du 13 mai 2024, Doc Med 7/7 propose la téléconsultation